dimanche 10 août 2014

Lingerie, épisode 2: le chic.

Après mon premier essai, j'ai enchainé direct sur un nouvel ensemble. Il faut dire que le premier est absolument génial à porter, il y a bien longtemps que je n'ai pas eu de soutien gorge qui m'aille aussi bien.


J'étais partie pour en faire un entièrement ivoire, avec les fournitures que j'avais commandé, soit un kit ivoire, plus du lycra ivoire pour les bas. Mais comme avec le blanc, mauvaise surprise avec les couleurs, le lycra est nettement plus foncé que le reste. J'ai donc décidé d'utiliser ce dernier dans un premier temps, en le doublant comme la première fois. Avec, j'ai utilisé une dentelle noire stretch achetée sur Ebay, qui est assez fine. Plutôt que d'utiliser les élastiques ivoire comme je l'avais prévu, je me suis rabattue sur les noirs, heureusement! Ça change tout. 


J'ai modifié le patron. J'ai rattaché la bretelle au côté du bonnet, appelé barre de soutien, ainsi que le centre de la partie inférieure du bonnet, créant une seule grande pièce. Cela m'a permis de créer un arrondi sur l'empiètement dentelle. J'ai réduit la hauteur de ce dernier de deux centimètres du côté de la bretelle, rendant le bonnet moins couvrant. 


Au centre de la bande, cette partie qui je crois s'apelle le pont, j'ai mis une pièce de dentelle, doublée de voile blanc, qui est dans la continuité de la dentelle du bonnet. J'ai ainsi la transparence de la dentelle, et la solidité. Je regrette juste de ne pas avoir cette doublure en ivoire, ou en beige. Utiliser une couleur claire permet de mettre en valeur la dentelle, alors qu'un voile noir l'obscrucirait. Ce tissu, qui est une maille non extensible, sert à stabiliser la partie avant du soutien-gorge. En effet cette partie ne doit pas être extensible, seul le dos l'est. La partie haute du bonnet, qui peut être en dentelle, n'est pas forcément doublée, mais dans le cas d'une dentelle extensible il faut au minimum mettre un ruban stabilisateur au bord. 


Le dos, en powernet ivoire, à été habillé de dentelle aussi. Comme sur le précédent, j'ai ajouté des petites baleines sur les côtés. J'ai repris des bordures de dentelle qui viennent à la jonction du dos et du devant. Il faut être précise dans le découpage de la dentelle, et très vite on peut avoir un résultat un peu précieux. 


Pour la culotte j'ai revu aussi le patron: plus échancré sur le haut de la cuisse, taille un peu plus haute, un peu trop d'ailleurs. J'ai ajouté deux pièces de dentelle sur le devant, et un grand empiècement dans le dos, avec trois petits nœuds ivoires (très très contente de ces trois petits nœuds!). Mes surpiqûres gondolent un peu, mais une fois porté ça disparaît, je ne maitrise pas encore totalement les points de ma machine et leurs réglages. 
J'aime bien le côté vintage de cette culotte. 


Comme la première fois, j'ai fait aussi un shorty, mais j'ai fait des modifications et pour le moment ça ne me plait pas! Le problème c'est que découdre des élastiques sur du lycra, c'est l'horreur, et sur de la dentelle stretch, c'est encore pire. 
J'ai du jouer en permanence avec mes fils, ivoire en bobine, noir en canette, et j'inverse, et je recommence.... À chaque couture j'ai du changer mes fils. Il y a eu des ratés, mais dans l'ensemble c'est plutôt bien. 


Je suis très contente de ce deuxième ensemble, vraiment faire de la lingerie m'amuse beaucoup, je vais continuer! Objectif: remplir le tiroir de lingerie home made. Si, si!
Il faut que je commence par racheter du matériel. Je creuse un peu la question, après mes premiers achats décevants. J'ai commencé par lister mes besoins, en fonction de ce que j'ai déjà, de mes idées, de mes envies. Ça n'est pas simple! Mais c'est une histoire à suivre...

Une autre question se pose: lavage main ou machine? J'ai beaucoup lu que la lingerie se lave uniquement à la main, c'est ce que je fais pour le moment.  Mais bon, ça demande du temps.... Grosse flemasse que je suis! Il existe aussi des accessoires dans lesquels laver la lingerie, des sortes de trousses, mieux que les filets. Je vais sûrement essayer, ma lingerie maison mérite le meilleur!


18 commentaires:

  1. Très joli. J'aime beaucoup les 3 petits nœuds pour l'aspect rétro.Suis aussi une fana de couture de lingerie maison. Quand on commence, on ne s'arrête plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Malheureusement cet ensemble a fini à la poubelle, la dentelle et les élastiques ont déteint sur le lycra ivoire, après trois lavage j'ai tout jeté.... Je le referais!

      Supprimer
  2. Waouh je suis très admirative ! Ca donne envie...

    RépondreSupprimer
  3. Alors celui là, je l'adooore ! Ca donne envie de se lancer mais j'ai peur....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'ai beaucoup hésité avant de me lancer, j'ai beaucoup lu et regardé, surtout sur les blogs américains mais pas que. Le défi technique m'a tentée. Je ne regrette pas, c'est vraiment une super satisfaction, un plaisir, et une sérieuse économie (surtout pour les grandes tailles).
      Et surtout, au final, ça n'est pas si difficile! Il faut se jeter à l'eau.

      Supprimer
  4. Je suis encore plus fan de cet ensemble, blanc et noir, très classe. Et tu maîtrises vraiment la réalisation, j'admire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement il était classe, je l'aimais beaucoup mais dès les premiers lavages la dentelle et/ou les élastiques ont déteind sur le lycra ivoire. Il a fini à la poubelle. Il faudra que je le fasse à nouveau, avec d'autres tissus. D'où l'intérêt de faire des tests!!!

      Supprimer
  5. super joli ton ensemble, bravo ! essaie les lingettes anti-décoloration, ça fonctionne bien pour éviter ce genre d'incidents :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais j'en utilise, à chaque lavage, simplement je crois que ça continuait à déteindre pendant le séchage!

      Supprimer
  6. Bravo pour ton travail minutiieux et élégant.Je suis bouche bée. Cet ensemble est si joli, quel dommage qu'il ait déteint ! Mais la partie Lycra de tous mes dessous clairs du commerce est devenue grise, je crois que cette matière absorbe vraiment bien les teintes. Peut-être qu'il faudrait laver les élastiques et dentelles avant de coudre ?
    Le filet en machine, ça n'est pas très utile pour les soutien-gorge, parce que si une armature se sauve , elle va passer à travers les mailles, s'infiltrer à travers les trous du panier du LV et finir à l'interieur de la pompe :( . J'utilise une vieille taie d'oreiller où j'ai rajouté une coulisse et une ficelle pour fermer. Je n'ai pas de système pour que les soutien-gorge ne se battent pas entre eux à coup de crochets comme des homards dans un panier....Il faudrait des sachets individuels !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Je me dis depuis un moment qu'il faut que je fasse un article sur le sujet du lavage... Déjà en mettant une lingette anti-décoloration à chaque lavage, les vêtements blancs grisaillent beaucoup moins vite. Je pense qu'il y a de la grisaille qui stagne dans la machine après un lavage foncé, et que la lessive claire qui suit la récupère. Donc je mets une lingette avec le blanc et elle ressort souvent un peu grise (je les garde pour le lavage suivant).
      Pour ce qui est de protéger il existe des petites "trousses" en maille 3D et avec un anneau qui les rigidifie. C'est la fin des armatures en balade!
      C'est vrai que quand on passe du temps à créer sa lingerie, on finit par la laver avec soin!

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Il est mort d'un accident de décoloration...

      Supprimer

Merci pour ton message, je vais y répondre très vite!